Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 17:34

Symbole des libertés communales, le beffroi se dresse fièrement au cœur de la ville depuis 600 ans.

Séjournant dans la région en 1837, voici la description que Victor Hugo en a fait à sa fille Adèle :

« Figure-toi une tour gothique, coiffée d’un toit en ardoises, qui se compose d’une multitude de petites fenêtres coniques superposées ; sur chaque fenêtre une girouette, aux quatre coins une tourelle ; sur la pointe du beffroi un lion qui tourne avec un drapeau dans les pattes ; et de tout cet ensemble si amusant, si fou, si vivant, il sort un carillon … »

Ce carillon de 62 cloches, l’un des plus importants d’Europe, remonte à la construction du beffroi.

Tout est dit !!

 

016

 

017

 

019

 

020

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 10:43

La porte de Paris est l'une des portes des anciens remparts de la ville de Lille. Elle fut reconstruite à la fin du XVIIème siècle en arc de triomphe, pour célébrer les victoires de Louis XIV et en mémoire du rattachement de Lille à la France.

 

En façade, et en entrant dans la ville, l'arc apparaît composé de trois parties : une partie centrale et deux ailes ornées chacune par une figure mythologique encadrée par deux colonnes de style dorique.

L'aspect massif de cette porte est essentiellement dû à la faible taille de l'ouverture de la porte à laquelle on accède par un pont-levis.

 

188-copie-1.JPG

 

Dans la partie centrale, au dessus du couloir voûté, on peut observert les armoiries sculptées de la ville de Lille , et, juste au dessus, l'écusson royal.


190

 

 

La partie la plus haute de la Porte est occupée par des figures baroques, dont deux anges ;   l'allégorie de la "Victoire" est représentée au milieu de drapeaux, son bras droit levé, prêt à déposer une couronne sur la tête du Roi Soleil.

 

189-copie-2.JPG

 

Cet article illustre ma participation à la carte de France des paysages gérée par Canelle.

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 20:00

Pour la communauté "La carte de France des paysages" gérée par Canelle.      

 

Cette église  a les caractéristiques d’une cathédrale, mais en l’absence d’un évêché à Aire-sur la-Lys, elle prend le nom de collégiale.

Eglise paroissiale de la ville d'Aire-sur-la Lys depuis 1802, la collégiale fut à l'origine l'église du Chapitre de Saint Pierre d'Aire. Un chapitre de chanoines avait, en effet, été fondé en 1059 par le Comte de Flandre Baudouin V.


La collégiale eut terriblement à souffrir des guerres. Elle fut ruinée lors du siège de 1710, puis par le bombardement du 8 août 1944, mais les reconstructions successives ont toujours respecté le plan d'origine.

La Tour de l'église haute de 65 mètres

 

026-copie-1

 

La Tour et l'une des nefs latérales construite en briques

Image prise sur le net

 

006

Détails de la Tour    

007-copie-1

 

008

 

L'intérieur    

L'église Saint Pierre est l'un des monuments les plus importants de style flamboyant et de la Renaissance dans les Pays-Bas méridionaux.

 

Le Jubé et la Chaire : ils ont été réalisés entre 1842 et 1845 et ont été classés en 1977 comme représentatifs du style "troubadour" (Le style troubadour est un mouvement artistique tendant à reconstituer par les différents arts, une atmosphère idéalisée du Moyen Âge et de la Renaissance).

Le Jubé rappelle la séparation du choeur du reste de l'église à l'époque des chanoines.

 


040

 

Quelques détails...    

036

 

038

Vitrail du choeur    

034

      Vitrail d'une nef latérale

031-copie-1

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 18:00

 

Construite au 19ème siècle sur les ruines de la cathédrale, la basilique de Boulogne sur Mer, dédiée à la vierge nautonière, est l'oeuvre originale et audacieuse d'un prêtre architecte amateur...    

034

 

001.JPG

 

007.JPG

 

005.JPG

 

 

Détails du dôme qui culmine à 88 mètres de hauteur.    

030.JPG

 

027

 

028

 

L’autel Torlonia est la pièce maîtresse du mobilier. Cet autel, couronné d’un tabernacle en forme d’arc de triomphe, est une production italienne luxueuse commandée par le prince Torlonia et offerte à Notre-Dame en 1866.

(Image du net)

 

Ses panneaux de mosaïque sont d’une rare finesse d’exécution. La richesse de l’œuvre s’exprime aussi par les matériaux utilisés : marbre de Carrare, albâtre et lapilazulis.

 

029.JPG

 

      La porte du tabernacle est ornée d'une simple croix et surmontée d'un triangle, symbole de la Sainte Trinité.

026-copie-1.JPG

 

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 11:21

      Pour la communauté "la carte de France des paysages" gérée par Canelle.


      Le Beffroi et l'Hôtel de ville

En 1463 la ville entreprend la construction du Beffroi qui à l'époque marquait les libertés communales et servait accessoirement de tour de guet en cas d'invasion ennemie. Il ne sera achevé qu'en 1554. 
En 1572,  le corps de logis gothique est complété par une aile de style renaissance, puis, à nouveau agrandi en 1658.
Ce monument s'inspire du style gothique et ressemble étrangement aux Beffrois flamands. Le beffroi fut en grande partie détruit pendant la 1ère guerre mondiale ( octobre 1914) et reconstruit de 1924 à 1932. Dans la région on attacha beaucoup d'importance à la reconstruction à l'identique qui nécessita de nombreux fonds. On utilisa donc les matériaux retrouvés sur le site.

 

398

 

339

Le sommet du beffroi est occupé par un lion et un soleil, afin de montrer la bonne disposition des Arrageois envers le Roi Louis XIV

340

 

 

 

Les places d'Arras : La Grand'Place et la Place des Héros

Destinées à l'origine à recevoir de vastes marchés , elles contribuèrent largement aux différentes périodes de prospérité que connu la ville.
L'architecture des deux places d'Arras est unique en France et suscite l'intérêt du monde entier concernant les 155 façades de maisons de style baroque-flamand. 
La plupart des maisons datent du XVIIIème siècle et à cette époque les maisons étaient construites en pans de bois même si par soucis d'urbanisme on recommandait de construire en pierre ou en brique. 
Un certain nombre de maisons ont été détruites pendant la 1ère guerre mondiale mais heureusement reconstruites à l'identique.

                                ( infos : Nord Mag)

 

La grand place vue du haut du beffroi

433

 

428

 

Alignement de pignons de maisons

331

 

Détails de pignons à volutes rentrantes et oculus

345

 

335

 

Détails d'ornementation des pignons

342

343

346

344

 

Une exception :

Pignon à pas de moineaux encore appelé pignon à redents avec échauguette

348


 

Actuellement se tient, dans l'abbaye Saint Vaast, une exposition intitulée "Roulez Carrosses". Je vous en parlerai dans un prochain article.

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 20:05

Pour la communauté : "la carte de France des paysages" gérée Par Canelle, je vous propose une balade dans le Vieux Lille...

 

Façade inscrite au titre des monuments historiques

 

001-copie-1

 

Détail de la façade restaurée

002-copie-1

 

 

Balcons ou bow window...

004-copie-2

 

022

 

Façade art déco

034-copie-1

 

 

Enseigne du bar de la Cloche

029

 

 

L'archange Gabriel de l'abside de Notre-Dame de la Treille domine les toits des maisons.

013

 

018-copie-1

 

 

Vue d'ensemble de la cour intérieure de la Vieille Bourse.

030

 

 

 

087

 

...Pour terminer la visite, imprégnez-vous de l'ambiance liloise, choisissez :

les moules-frites, le plat traditionnel servi à la braderie de Lille...

 

 

et en dessert une gaufre de la pâtisserie mythique "Meert"...

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 17:30

La place aux Oignons : son nom ne vient pas de celui d'un marché, mais est une déformation du mot « donjon » et fait allusion au premier donjon des comtes de Flandres (11ème siècle…)

026

 

La rue au Péterinck se trouve dans la plus vieille partie de Lille et est bordée de petites maisons habitées au 18ème siècle par des tisserands. Ils occupaient le rez-de-chaussée pour le commerce, réservant l’entresol pour l’ouvrier et le métier à tisser.

028

 

031

 

027-copie-1

 

Le musée des Beaux Arts

Construit de 1885 à 1892, il a connu une importante rénovation. La réouverture eut lieu en juin 1997.

Il abrite des collections intéressantes de peintures européennes, de sculptures, de céramiques et d’un important cabinet de dessins.

Les plans en relief des villes fortifiées par Vauban y ont également trouvé leur place.

 

Photo du net pba-lille.fr

 

      050

photos prises le 07/12/2011    

053

 

054

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 22:04

 Le Vieux-Lille est surtout riche de ses rangs de maisons identiques dans les proportions et les rythmes, mais différentes dans les détails des décorations.

Ses rues sont parmi les plus anciennes de Lille et témoignent de l'allure qu'avait cette ville dans le courant du XVIIIème.

 

005-copie-1.JPG

 

009-copie-1.JPG

 

Contraste violent  avec l'immeuble voisin, non encore restauré

010-copie-1.JPG

 

027.JPG

 

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 11:42

Pour la communauté "la carte de France des paysages",  gérée par Canelle, je vous propose ma participation : il s'agit de quelques aspects de l'église de Linselles

Linselles, petite ville située non loin de Tourcoing, que j'ai découverte lors d'une randonnée pédestre.

L'église Notre-Dame comprend un bâtiment à toit unique. La tour, haute de quarante mètres, se dresse à l'extérieur à l'exemple des campaniles italiens. Le parvis est recouvert, ce qui permettait aux attelages de s'y abriter pour déposer leurs passagers.

http://en.wikipedia.org/wiki/en:GNU_Free_Documentation_License

 

À l'intérieur, une vaste salle d'une seule nef permet à tous d'apercevoir l'autel. Six chapelles latérales y sont aménagées. Les vitraux de 1927 méritent un regard : ils sont l'oeuvre des maîtres verriers lillois David et Plateaux et de Pierre Turpin.

052

Quelques-uns des vitraux...

043

 

044

045

 

049

 

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 14:09

 

Début de la balade...il va être 16H, ciel bleu azur, après dissipation des brumes

 

Le Beffroi

1003.JPG

Arrivée centre ville : l'église Saint Maurice

1004.JPG

 

1006.JPG

 

Façade du vieux-Lille

1012.JPG

 

Le beffroi de la Chambre de Commerce

1010.JPG

 

Le Beffroi illuminé.

1019.JPG

Repost 0
Published by Nicole - dans patrimoine
commenter cet article

Texte Libre